J’irai mourir dans les Carpates!

Petit message d’Antoine de Maximy à ses « contributeurs », le 15 juin 2019 à 15:15:

Urgent – J’ai encore vraiment besoin de vous !!!

Salut tout le monde, Vous faites partie des 2 894 contributeurs et donc déjà, un immense merci pour votre soutien.Grâce à vous, nous sommes presque à 120 000€,c’est 60% de notre objectif. Ça paraît beaucoup, mais ce n’est pas assez pour lancer le tournage du filmet il ne reste que 20 jours pour atteindre ce palier de 200 000€. Si on n’y arrive pas, tout sera annulé et le film ne se fera pas. Nous aurons fait tout cela pour rien. J’ai du mal à l’imaginer. Vous êtes mes meilleurs ambassadeurs

Continuer la lecture de « J’irai mourir dans les Carpates! »

La maladie de Lyme: par Forest-time

Publié le 31 mai 2019 sur le site www.the-forst-time.com, site de la SARL FORET INVESTISSEMENT

Un article sur la maladie de Lyme qui nous informe avec rigueur, de manière documentée et qui fait suite à la Une de mai avec l’interview du docteur Alexis Lacout.  A lire sans plus attendre!

Article signé : Docteur Alexis Lacout, Docteur Marie Mas, Professeur Michel Franck, Docteur Véronique Perronne, Professeur Christian Perronne.

Continuer la lecture de « La maladie de Lyme: par Forest-time »

DROIT DE VOTE POUR TERTOUS-TES!

La loi 2019-222 du 23 mars 2019 a réformé le Code Electoral et abolit les décisions prononcées par les juges de tutelle interdisant le droit de vote des majeurs dits protégés. L’article 11 de la loi stipule notamment: 
Après l’article L. 72, il est inséré un article L. 72-1 ainsi rédigé :

Art. L. 72-1.-Le majeur protégé exerce personnellement son droit de vote pour lequel il ne peut être représenté par la personne chargée de la mesure de protection le concernant. 

Continuer la lecture de « DROIT DE VOTE POUR TERTOUS-TES! »

SOIRÉE ANNÉE TUBES 04/05/19 DANS LA VALLÉE DES ANGES…

Déjà un an* que nous connaissons les anges de la Vallée… Et dire que nous les avons côtoyer, au Capreau, durant plusieurs années, sans les reconnaitre?

Christine et Gianni DE LÉO avait comme nous quatre enfants, dont une fille dénommée Valérie. Le 25 mai 2016, Valérie a rejoint la Vallée des Anges après lutté contre une tumeur cérébrale agressive. Depuis, Christine, Gianni, leurs enfants et les dizaines de bénévoles de l’association La Vallée des Anges multipliant les actions pour récolter des fonds pour faire avancer lia recherche pédiatrique, mais aussi pour réaliser les derniers rêves d’enfants sur le départ…

Continuer la lecture de « SOIRÉE ANNÉE TUBES 04/05/19 DANS LA VALLÉE DES ANGES… »

LAISSEZ ENTRER IRLANDE AU COLLÈGE!

Pour permettre à Romain d’être accompagné de son chien d’assistance Handi’Chien à l’école

Romain est un jeune collégien atteint d’ataxie télangiectasie. Il s’agit d’une maladie dégénérative impactant le système nerveux, qui rend tous les gestes de la vie quotidienne très compliqués. Etant scolarisé au collège Montaigne, à Conflans Ste Honorine, Romain bénéficie déjà de l’aide d’un AVS. Cependant, ce jeune réclame  vivement (il l’a exprimé clairement lors de sa dernière EES) la présence de sa chienne d’assistance Irlande, au côté de laquelle il vit depuis plus de 3 ans. Le duo devant être fusionnel pour qu’Irlande sache comment et quand aider Romain, ils ne doivent pas se quitter et malheureusement, c’est ce qu’il se passe actuellement lorsque Romain va au collège et est obligé de laisser sa chienne au portail.

Continuer la lecture de « LAISSEZ ENTRER IRLANDE AU COLLÈGE! »

Autisme : un constat accablant pour les centres sanitaires et médico-sociaux (CMP, CMPP, CAMSP, hôp de jour)

En mars 2019, un groupe de parent a initié une enquête à laquelle plus de 500 familles concernées par l’autisme ont répondu. Les questions posées ont été choisies pour documenter factuellement leur suivi en centres/établissements sanitaires et médico-sociaux tels que : CMP, CMPP, CAMSP, CPEA, CMPEA, CATTP, hôpital de jour. Cette enquête a fait l’objet d’un article dans Le Monde publié le 30 mars 2019.

Continuer la lecture de « Autisme : un constat accablant pour les centres sanitaires et médico-sociaux (CMP, CMPP, CAMSP, hôp de jour) »

UN REGARD SONORE…

Création d’un spectacle musical & visuel 

Présentation du projet

Le principe de ce projet est simple : intégrer du mapping vidéo sur le concert d’un pianiste de jazz : Yannic Seddiki.

En ouvrant l’interprétation au domaine visuel, le musicien offre la possibilité de profiter de l’expérience du concert à un public isolé : celui des sourds et malentendants. Le but est ainsi de réaliser une première série de 10 concerts en partenariat avec des structures d’aide et d’accueil de personnes en situation de handicap auditif. 

Continuer la lecture de « UN REGARD SONORE… »

Quel regard portez-vous sur votre frère ou votre soeur handicapé.e?

En page de couv!

Vous avez un frère, une sœur malade ou handicapé(e) ? Cette journée vous est ouverte, que vous soyez enfant*, adolescent ou adulte, et quel que soit le handicap ou la maladie de votre frère ou de votre sœur. Vous pouvez également venir avec votre conjoint(e) ou ami(e). 

Rendez-vous le samedi 18 mai 2019, à Clermont-Ferrand et à Paris, pour rencontrer d’autres frères et soeurs, vous ressourcer, trouver des informations et du soutien.

Continuer la lecture de « Quel regard portez-vous sur votre frère ou votre soeur handicapé.e? »

DROIT DE VOTE POUR TOUTES ET TOUS?

Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, s’est prononcée pour que le droit de vote ne puisse plus leur être retiré, et ce « quel que soit le degré » de handicap, le 21 février 2018 sur Public Sénat. En vertu de l’article 5 du code électoral, un juge peut suspendre le droit de vote aux majeurs sous tutelle, une situation qui peut par exemple concerner les personnes avec un handicap mental.

LIRE LA SUITE SUR HANDICAP.FR

Memento:

L’article L5 du Code Electoral stipule, dans sa version en vigueur depuis le 01/01/2009: « Lorsqu’il ouvre ou renouvelle une mesure de tutelle, le juge statue sur le maintien ou la suppression du droit de vote de la personne protégée. »

Auparavant, avant la loi du 11/02/2005, l’article déclarait: « Les majeurs placés sous tutelle ne peuvent être inscrits sur les listes électorales à moins qu’ils n’aient été autorisés à voter par le juge des tutelles. »

Mais à l’origine, dans l’esprit des grandes loi de 1964, la doctrine était:

 » Ne doivent pas être inscrits sur la liste électorale :

1° les individus condamnés pour crime;

2° ceux condamnés à une peine d’emprisonnement sans sursis, ou à une peine d’emprisonnement avec sursis d’une durée supérieure à un mois, assortie ou non d’une amende, pour vol, escroquerie, abus de confiance, délits punis des peines du vol, de l’escroquerie ou de l’abus de confiance, soustraction commise par les dépositaires de deniers publics, faux témoignage, faux certificat prévu par l’article 161 du code pénal, corruption et trafic d’influence prévus par les articles 177, 178 et 179 du code pénal, ou attentats aux moeurs prévus par les articles 330, 331, 334 et 334 bis du code pénal, ou faux en écriture privée, de commerce ou de banque prévus par les articles 150 et 151 du code pénal, délits prévus par les articles 425, 433, 437 et 488 de la loi n° 66-537 du 24 juillet 1966 sur les sociétés commerciales;

3° ceux condamnés à plus de trois mois d’emprisonnement sans sursis, ou à une peine d’emprisonnement d’une durée supérieure à six mois avec sursis, pour un délit autre que ceux énumérés au 2°, sous réserve des dispositions de l’article L. 8;

3° bis ceux condamnés pour infraction aux articles L. 86 à L. 88, L. 91 à L. 104, L. 106 à L. 109, L. 111 à L. 113 et L. 116;

4° ceux qui sont en état de contumace;

5° les faillis non réhabilités dont la faillite a été déclarée soit par des tribunaux français, soit par un jugement rendu à l’étranger, mais exécutoire en France;

6° les majeurs en tutelle.

Il est vrai qu’il a fallut que les femmes, plus nombreuses que les hommes à l’issue de la guerre de 1945, réussissent à faire entendre leur voix pour que le Général De Gaulle déclare: « Les femmes sont électrices et éligibles dans les mêmes conditions de l’homme. » Grâce à cette ordonnance signée le 21 avril 1944, le général De Gaulle a élargi le droit de vote aux femmes. Un an plus tard, le 29 avril 1945, les femmes ont pu voter pour la première fois lors des élections municipales.

Fin 2018, où en est-on?

Cela pourrait donner lieu à un débat? Quels documents pourraient alors introduire la soirée?